Appuyez sur Entrée pour voir vos résultats ou Echap pour annuler.

18 mois

Coucou les Choupettes,

 

En ce lendemain des 18 mois du Petit Prince, j’avais envie de vous faire un petit topo sur son évolution.

 

Bouclette Blonde marche depuis maintenant 4 mois. Il a appris à courir après son pote qui est avec lui chez la nounou, après les chats, après ses jouets …. Il a bien appris à nous faire courir aussi.

 

Niveau motricité, il est étonnant. Il monte et descend des lits quasi seul (et c’est pour ça que lui enlever son lit à barreaux dans le courant de l’été ne m’effraie pas trop.)
Monsieur Papa a même essayé de lui faire faire du cloche pied mais bon, on ne va pas pousser Nonna dans les hortensias hein …
Lorsqu’il marche, son pied droit est légèrement en dedans. Mais selon notre ostéo qui l’a vu peu de temps après qu’il se soit lâché, la marche n’est définitivement acquise qu’à 4 ans. On continuera de l’amener quand même chez l’ostéo afin que ce petit “problème” ne perdure pas.
Dans le même thème, il réclame vraiment (avec nous, parce que je ne suis pas sûre qu’il le fasse avec la nounou) à manger seul. Ca fait plusieurs mois qu’il veut la cuillère dans les mains. Même si aujourd’hui nous avons encore des envolées de compote et autre petits pois, il se débrouille de mieux en mieux.

 

 

Sur le thème alimentaire, petit sujet qui fâche : les dents. Nous en sommes à 7 dents. 1 seule dent a percé depuis Janvier : l’incisive latérale en bas à sa gauche. J’ai eu un doute sur une canine en haut à sa droite. Ce n’est qu’un doute …
Nous lui faisons à présent autre chose que des purées. Un peu ras le bol de tout mixer j’avoue. Il mange des pâtes, du riz, des petits pois et des fraises comme ça. Il fait parfois le petit lapin en mâchant avec les dents de devant.
Il y a parfois des petits loupés : il avale de travers mais tousse donc tout va bien. On retrouve aussi des petits pois non mastiqués dans la couche … Mais pour le moment, il s’en sort très bien.
Il a un super appétit et mange vraiment tout ce qu’on lui propose. C’est une vraie joie pour nous pour le moment et j’espère ne pas déchanter dans les prochains mois à l’approche de ses 2 ans. On continue de diversifier au maximum. Ce petit mange vraiment très bien.

 

 

Le Petit Prince est très très observateur et est à un âge en plein dans le mimétisme. Un matin, la nounou avait mis une grosse barrette pour tenir ses cheveux. Il a passé 5 minutes à lui faire tourner la tête pour regarder la barrette. Si je sors l’aspirateur, je suis sûre qu’il va vouloir le passer. Je lui raccourci le manche au maximum, je le lui branche et il le met seul en route, prend le manche et fait avancer la brosse sur le sol. Il ne va pas loin et se cantonne à un carré du carrelage. Mais s’il peut apprendre les bases de l’hygiène, moi ça me va.

 

 

C’est un petit garçon futé aussi. Il y a 1 grosse semaine, nous étions chez mes beaux parents qui ont une barrière pour empêcher l’accès aux escaliers. La barrière était fermée. Nous avons alors vu notre tête blonde se faxer entre la 1ère marche de l’escalier et la barrière, d’avancer jusqu’au dos, de bomber le dos pour faire sauter la barrière et ainsi passer tout son corps et faire grimpette dans les escaliers. Il a 18 mois et sait déjà faire preuve de contournement devant des obstacles. Voilà, ça me laisse rêveuse 😀

 

 

Là où il m’épate, c’est que malgré sa grosse jargonophasie, il nous comprend super bien. Alors que j’étais en train de lui préparer son biberon un soir, il ouvre le placard pour me donner une petite casserole. Le lait étant déjà sur le feu, je lui demande de la reposer, de fermer le placard et de prendre son bavoir. Je l’observe pendant qu’il s’exécute. Je me retourne le temps de mettre un peu de céréales dans son bib et quand je le regarde à nouveau, il m’attend, le bavoir (qui s’accroche grâce à un scratch sur le côté) moitié autour du cou, moitié maintenu par son menton tout sourire … Pardon, mais là je fonds d’amour.

 
Il n’est pas que mignon non plus hein. Il nous est arrivé de le punir (cf plus loin) et un soir, alors que j’étais seule avec lui et que j’étais affairée à plier le linge, il s’amusait avec le linge sale que je devais juste amener dans l’arrière cuisine dans la panière. Je le regardais faire. Et d’un coup, il se met dans un petit recoin, le recoin du “piquet”. Genre “Regarde maman, je regarde le mur”. Je suis vite allée le chercher en lui expliquant qu’on se mettait ici quand on avait fait une bêtise, et que là, il jouait gentiment et que par conséquent, il n’avait pas à s’auto punir !

 

Niveau punition, j’avoue que nous avons sévi.
La première fois, je m’en suis terriblement voulu. J’étais seule depuis plusieurs jours, Monsieur Papa étant parti 1 semaine en vacances. J’en avais marre (quand je dis marre, je pèse mes mots) de le voir constamment dans les litières des chats. J’en avais marre de lui dire gentiment et calmement que c’était les toilettes des chats, que c’était sale, qu’il ne fallait pas y toucher. J’en avais marre de rabâcher. En fin de journée, la fessée est partie. Par dessus le pantalon et la couche. Mais le geste nous a perturbé tous les deux et n’a pas servi à grand chose quand j’y repense. Parce que, quelques semaines plus tard, c’est Monsieur Papa qui l’a fâché pour exactement la même raison. Il a opté pour le piquet. On ne l’y laisse pas longtemps. Juste suffisamment pour qu’il prenne un chouia conscience de son action.
La semaine dernière à nouveau, il est retourné au piquet de mon fait. Fin de journée, le Petit Prince était chonchon. Il avait englouti son bib mais ne voulait pas du petit biscuit que je lui proposais. De rage, il l’a pris et l’a jeté par terre (alors que j’avais passé plusieurs heures à faire mon ménage … Attention, je n’ai pas puni le Petit Prince parce qu’il avait « sali » mon sol. C’est juste son geste d’énervement qui ne m’a pas plu ). Il est resté 1 minute à regarder le mur (aidé par Monsieur Papa qui m’a soutenu dans ma punition). A la suite de quoi, il est venu vers moi et a voulu les bras. Il me fait parfois bouillir au fond de moi dans ses excès de colère (surtout en ce moment). Je lui ai dit “Demande moi pardon”. Il a baragouiné quelque chose que j’ai pris pour un pardon.

 

 

Depuis quasiment 2 mois, j’essaie de ne plus trop lui dire non. Suivant les conseils de ma copine Dorothée avec qui j’avais beaucoup échangé à ce propos lors de notre soirée début avril, j’essaie de changer ma façon de lui parler. D’un “non, ne fais pas ça”, j’essaie doucement de glisser à un “Ne fais pas ça, tu vas….” Alors j’avoue, j’ai parfois des “non” dans ma phrase. Mais j’essaie de lui expliquer au mieux, de lui parler différemment mais finalement, ce n’est pas si évident que cela.

 

 

Depuis plusieurs mois, il sait envoyer les bisous. Il sait même faire claquer sa bouche pour faire le bruit du smack. Mais c’est avec déception que le premier vrai bisou qu’il a fait a été … pour Fizz, le chat à qui il fait plein de câlins. Il m’en a fait quelques uns ces deux derniers jours au moment du coucher et je dois bien avouer que ça a été pour moi une vraie grande joie que de recevoir ces bisous de mon petit garçon.

 

Niveau Musique, le Petit Prince est bercé depuis qu’il entend par une diversité musicale indéniable.

Côté Monsieur Papa, il a, comme je l’appelle “Connaissance Musicale des Morts” : Mozart, Beethoven, Chopin et j’en passe. Il y a surtout le violon. Monsieur Papa jouait souvent des morceaux pendant ma grossesse. Et le Petit Prince était très réceptif à ces sons (d’ailleurs, pour l’anecdote, quand la dame à la mater est passée pour faire un test de l’audition, comment vous dire que je riais en mon for intérieur). Depuis quelques jours maintenant, le Petit Prince a le droit à ses 5 – 10 minutes de violon par jour. Il le réclame ! Monsieur Papa a récupéré son premier violon de quand il était petit, il le place quasi sous le menton du Petit Prince, il lui apprend à tenir l’archer au bon endroit et c’est lui, Monsieur Papa qui pose sa main gauche sur le manche et avec sa ma droite, il frotte les cordes avec le Petit Prince.

Quant à moi, je suis plus musique quasi contemporaine. Musique française, pop rock américain tout ça. Alors, dans les moments de pause, je lui montre un petit clip sur l’Ipad. Je suis navrée de constater que pour le moment, il n’est pas fan de ce que je lui propose et pas patient. Il n’y a qu’une chanson qui retient son attention quasiment les 9 minutes que dure l’extrait. Je plaide complètement coupable et je m’excuse d’avance auprès de tout ceux qui ne l’aiment pas …

 

 

 

Concernant la parole, il répète beaucoup de mots. En onomatopée, nous avons le “hmmmmm” quand il mange et dont je suis complètement responsable. Par contre, pour le « maman », on peut se brosser !

Moi : Papa
Petit Prince : Papa
Moi : Fizz
Petit Prince : Izzzzzzzz
Moi : Oogie
Petit Prince : Guy
Moi : Doudou
Petit Prince : doudouuu
Moi : Pluto
Petit Prince : Uto
Moi : Zizi
Petit Prince : Zèz
Moi : Maman
Petit Prince : silence ou Papa

Voilà voilà voilà … je t’aime toujours mon chéri !

Niveau caractère, il reste le même petit garçon extrêmement souriant, têtu, tonique, câlin et expressif. Il n’est pas extrêmement patient (voire, j’oserais un “autant que sa mère”)
Le matin, avant son petit déj, il est quelque peu désagréable, surtout la semaine avec moi (beaucoup moins le dimanche avec son papa). Par contre, il a une descente de bib assez incroyable avec une moyenne de 340 ml en 2 minutes top chrono {Pour ces 2 derniers points mentionnés, toute similitude avec 2 personnes de ma famille ne serait que fortuite 😉 }

 

Nous lui avons annoncé très rapidement qu’il allait devenir grand frère. Je ne sais pas s’il a compris nos propos. Par contre, ce qui est sûr, c’est qu’il a compris très vite et tout seul qu’il y avait quelque chose qui avait changé et que sa maman n’aurait pas que lui. Très vite au début de ma grossesse, il est devenu un peu bipolaire avec moi. Genre « Je ne veux que toi et tes bras maman » qui, 5 minutes plus tard se transformait en « Pousse toi, je ne veux plus te faire de câlin ». Quand je rentre le soir, il est tout calme avec Monsieur Papa et d’un coup d’un seul, il se met en mode chonchon. C’est très agréable quand je rentre du taff, je vous promets. Et j’avoue que parfois, je ne sais plus comment le prendre.

 

Quoi qu’il en soit, c’est un petit garçon heureux de vivre, plein de tonus. Pourvu que ça dure !

 

 

2efb345c728e0bdbd475f792bf967b31

  • Guides gratuits
  • Commentaires

    Laisser un commentaire