Appuyez sur Entrée pour voir vos résultats ou Echap pour annuler.

L’histoire de Charlotte Aux Fraises

Nous sommes le 25 février 2014 quand enfin je m’y mets. Poussée par mon homme, je me dis qu’il a peut être raison et que je pourrais bien utiliser mon temps libre pour faire mon site à moi rien qu’à moi. Son premier site a eu 7 mois lors de la création de Charlotte Aux Fraises et il commence vraiment à prendre forme (petite pub gratuite pour mon amoureux : Musicien Rebel, Apprendre le Violon, et le Laboratoire du Logo)

 

Pour vous raconter l’histoire de Charlotte Aux Fraises, il faut remonter au moins 10 ans en arrière. A cette époque, je faisais des baby sitting pour me faire un peu d’argent de poche. Mais plus tôt les enfants étaient couchés, le mieux je me portais. Parfois, ne pouvant assurer mes babysitting, mon frère me remplaçait. Après ça, les enfants ne réclamaient plus que lui : j’étais tombée aux oubliettes (et pour cause : il les faisait se coucher quand il entendait la voiture des parents rentrer et disait aux enfants “faites semblant de dormir, hein ?”) … C’était décidé, j’avais 17/18 ans et les enfants, c’était pas mon truc.

 

Le fait d’enchaîner des histoires amoureuses plus miteuses les unes que les autres ne me faisait pas du tout reconsidérer ma position : comment s’imaginer mère avec un homme faisant passer son travail, son PC, ses potes, ses jeux, son ex, sa non-hygiène avant moi (ok, ne me demandez pas ce que je foutais avec ce genre de mec … ).

 

Mais maintenant que j’ai  trouvé, après plus de 10 ans de galère un homme bon, gentil, doux, drôle, et qui rigole de mon caractère de merde (ok, il ne rigole pas toujours) je me dis que j’aurais peut être, finalement, en cherchant bien, moi aussi, envie d’avoir une famille … Ma famille !

 

Avant tout, j’avais commencé à préparer mon petit corps « Un esprit sain dans un corps sain ». J’ai arrêté quasi toute allopathie (sauf éventuellement doliprane). Etant émétophobe avec une hernie hiatale, je me suis un peu bourrée d’antivomitif pendant 2 ans, il était temps que j’arrête. J’ai également lâché les hormones à avaler histoire de me faire du bien, de me nettoyer.

 

Ca peut être nul de se dire que tout est pensé, quand est ce qu’on le fait (si ça marche du premier coup), comment on va l’appeler … Mais je suis une assistante avant tout et j’ai parfois du mal à lâcher prise sur certains événements. Bref, voilà, ce blog ne sera pas que des tutos coiffures ou des articles sur des produits que j’aurais pu tester. Je vous raconterai également comment j’ai vécu / géré / et tout autre verbe qualifiant cette future grossesse et mon nouveau rôle de maman que j’appréhende.

 

Qui parle de grossesse parle de fraises bien sûr, comme dans tous clichés. Quel est le 1er nom de dessert à la fraise qui peut venir à l’esprit ? Pour moi, ça a été la Charlotte Aux Fraises.


Voilà les choupettes, vous avez les grandes lignes de l’histoire. Peut être qu’avec le temps, de petites lignes viendront se compléter … Who knows ?!

Charlotte Aux Fraises

1 commentaire
Commentaires

Laisser un commentaire