Appuyez sur Entrée pour voir vos résultats ou Echap pour annuler.

Alors ?? Fille ou Garçon ?? Part I

Bonjour à toutes,

 

Au programme pour aujourd’hui : les deux premières échographies.

 

La première s’est déroulée fin avril, au CHU de Nantes. Après 40 minutes d’attente (rien que ça), nous avons été reçu par le médecin.

 

Dès qu’elle nous a fait entrer, j’ai compris que nous n’allions pas beaucoup rigoler : sévère, peu aimable, pas très chaleureuse.

 

Elle me pose des questions bateaux (“Pas de diabète ?” Ahahah non, “Etes-vous immunisée contre la toxo ?” ahahahah non encore … ). Et elle me fait m’installer.

 

Mon jean, trop serré me gêne et je décide de le retirer entièrement

 

“Mais non, ne vous déshabillez pas, ça ne sert à rien ?” Heu, entre passer une demie heure avec le jean qui me cisaille les hanches et que tu me vois en petite culotte, j’ai vite choisi en fait !!

 

Monsieur Papa se calle dans le tout petit espace (tellement petit qu’il y tient à peine une chaise) qui lui est fourni.

 

J’avais compris dès le début qu’on ne passerait pas un bon moment, mais là, même en la chatouillant limite sous les aisselles, Madame n’avait pas envie de rire.

 

Sans être prolixe, le médecin me demande de descendre un peu de me rapprocher d’elle. En faisant ainsi, Monsieur Papa gagne un peu en espace et s’accoude sur la table.
Ne vous appuyez pas sur la table Monsieur” … Ce n’est qu’après coup que j’ai pu expliquer à Monsieur Papa qu’avec ses mouvements, il me faisait bouger aussi.

Mais entre le demander poliment, calmement et gentiment et la manière dont elle a procédé, il y a un monde !!

 

Le médecin marmonne quelques trucs dans sa barbe. Super !!! Heureusement qu’avec l’expérience, je remarque moi même les 2 hémisphères du cerveau, sa main, son nez … C’est carrément tendu dans cette pièce sombre.

 

Pendant l’examen, elle me demande si je vais faire le test de dépistage de la Trisomie 21. Je réponds oui. Elle m’explique toute la procédure (et je dis bien TOUTE) si je venais à être dans une catégorie de facteur à risque et termine son monologue en me demandant ce que je voudrai faire si je me retrouvais à faire partie de la catégorie “facteur à risque” …

Heu …. Eventuellement en parler avec mon mari …

Eventuellement cela n’est pas la raison de ma présence ici …

Eventuellement …. Chut quoi !

 

J’ai juste répondu que le taux était tellement bon pour la 1ère grossesse que je n’ai pas imaginé un seul instant que ça ne soit pas la même cette fois-ci et qu’au pire, j’aviserai en temps et en heure.

 

Le passage sur le coeur est très succinct et nous n’avons même pas eu le droit d’entendre son coeur battre. Pour le coup, ni Monsieur Papa ni moi n’avions, à ce moment là entendu le moindre boomboom !!! Lors de mon rendez vous suivant chez ma Sage Femme libérale, j’ai filmé le moment où l’on capte ses battements pour l’envoyer à Monsieur Papa !

 

L’examen va prendre fin quand Monsieur Papa se permet une question :

“ Et il ne veut pas nous montrer s’il a un zizi ou une zezette ?”

 

Arrrrrrrgggg je t’aime mais chuuuuuuuutttt (pour ne pas dire autre chose).

 

Et là, pète sec au taquet “J’ai 25 % de chance de me tromper alors je ne regarde même pas et nous ne sommes pas là pour ça

 

Pour terminer, elle souhaite contrôler mes ovaires et appuie comme une grande bourrine sur mon côté droit. Je ne suis pas super maxi douilette mais j’exprime la douleur qui est plutôt saisissante … Ni un “pardon” ni un “je suis désolée”. J’ai juste eu le droit à un “C’est normal, ce sont les ligaments” … Ben vas y, montre moi les tiens que je me fasse plaiz !!!

 

Pour terminer, elle parle d’une date de conception au 7 février 2016.

 

A chaque fois ils me font le coup !! Même pour le Petit Prince ça a été ça !! Genre je suis renommée “ Vierge Marie / Immaculée Conception”.

 

Je lui explique que le 7 ce n’est pas possible, Monsieur Papa étant parti en vacances.

 

Nous repartons avec 3 pauvres données demandées pour le dépistages de la T21 écrites sur un papier et quelques clichés … Et là, qu’est ce ce médecin a noté en date de conception ? Le 5 février !!!

La bougresse !!!

 

Je suis mariée depuis 5 mois et elle tient déjà à ce que je divorce ou quoi ? Et qui va être déclenchée plus tôt si la Chouette ne se pointe pas ?? C’est bibi !!!

 

Je tempère mes propos, je sais que c’est à plus ou moins 5 jours, mais bon sang de bois, vous n’imaginez même pas comment, psychologiquement cette date de conception a une importance, surtout si comme moi, vous ovulez avant le 14ème jour !!!

 

L’échographie est un moment important qui permet de contrôler que le bébé se développe correctement mais j’avoue que s’il se passe dans une bonne ambiance avec quelqu’un d’agréable nous permet, à nous parents, d’apprécier le moment. Là, on peut carrément dire qu’avec Monsieur Papa, on n’a pas vraiment vraiment pris notre pied !!

 

 

Lorsque j’ai pris rendez vous pour les écho 2 et 3, j’ai demandé a changé. La personne que j’ai eu au téléphone n’a même pas paru étonnée ou choquée, limite, c’est même elle qui m’a tendu la perche pour me demander si je voulais conserver ce médecin ou changer.

 

Entre ces deux échographies, les pronostiques allaient bon train.

 

10 filles contre 3 garçons. Moi je disais “Je ne sais pas” … Mais au fond, je le savais !

 

J’ai essayé tous les trucs de grand mère pourri au possible : les battements cardiaques, lancer une cuillère en bois, suspendre un pendule au dessus du ventre, se pencher pour ramasser quelque chose, le calendrier chinois, la numérologie … Rien n’était vraiment fiable. Pour beaucoup, nous avions eu le garçon, c’était donc une fille. Pour beaucoup, à gerber comme je l’ai fait et à m’enquiquiner comme je l’étais, c’était forcément une fille.

 

Pendant ces semaines là, je l’ai appelé la Chouette en référence à la chanson de Lynda Lemay. Mais au fond de moi … je savais !

 

Lorsque nous sommes arrivés pour la 2nde écho, je savais grâce à ma maman que la Sage Femme qui s’occuperait de nous était très bien et très gentille. J’étais détendue.

 

Après 10 minutes d’attente, une jeune SF vient nous chercher et nous emmène dans un bureau bien plus agréable. Elle se présente, me pose quelques questions et en avant.

 

Elle explique tout ce qu’elle voit. Elle parle tranquillement. Elle reste longtemps sur le coeur. Je trouve ça étrange mais je ne dis rien. Elle nous demande si on veut savoir le sexe…. Oui on veut. A peine elle dit ça qu’elle passe la sonde pile à l’endroit. J’ai raison. Pas besoin de mot. Je le savais.

 

Je me rhabille et le temps qu’elle aille chercher les clichés, je prépare une petite photo montage pour informer famille et amis. Le temps est un peu long juste pour quelques clichés.

 

Elle revient et me demande si je veux bien me rallonger. Elle a vu quelque chose au niveau du coeur, elle a un doute et comme une spécialiste est là et dispo, elle préfère qu’on regarde de suite.

 

Effectivement …. Ma maman, il y a 30 ans, a eu le droit à l’hypothétique “malformation cardiaque” lors de son 7ème mois de grossesse lorsqu’elle attendait mon frère. Je n’imagine même pas un instant comment on repart de l’examen dans ces conditions.

 

J’étais là, j’avais du temps, la spécialiste un peu moins mais elle l’a pris …

 

Au final, la Chouette était positionnée de telle façon qu’elle avait vu une cavité (impossible de me souvenir de quoi il s’agissait précisément) qu’ils ne voient jamais lors des échos, surtout à 22 sa … Tout allait bien !! Nous repartons sereins.

 

Si vous avez bien vu le titre de cet article, vous comprendrez aisément que je termine avec ces mots …

 

« Suite au prochain épisode » 😉

 

 

pregnant-518793_960_720

  • Guides gratuits
  • Commentaires

    Laisser un commentaire