Appuyez sur Entrée pour voir vos résultats ou Echap pour annuler.

Ces soirées là …

♬♬ “… On drague on branche toi même tu sais pourquoi, Pour qu’on finisse ensemble toi et moi, C’est pour ça, qu’on aime tous ces soirées là ….” ♬♬

 

Ouhai bon, ça … C’était ya 17 ans (si si, 17 ans. Moi aussi j’ai pris peur en écrivant ça).

 

Aujourd’hui, je suis maman de deux petits garçons. Aujourd’hui, je fais ce que je peux pour leur donner le meilleur de moi même. Aujourd’hui, j’essaie de faire de mon mieux.

 

 

Il y a 3 semaines de celà, le Petit Prince a commencé à refuser son lit de grand voulant retourner dans le lit à barreaux (toujours dans sa chambre dans l’attente que le Petit Chat ait un rythme proche du sien, lui dormant dans son lit parapluie dans le bureau de Mr Papa).
Du coup, comme il se relevait non stop et que Mr Papa et moi perdions patience (surtout que ça fait 8 mois qu’il a son lit de grand et qu’il ne nous avait jamais fait ça auparavant), nous le couchions dès qu’il se relevait dans son petit lit. Et ça lui allait comme ça parce qu’il était limite content d’y aller.
Avec Mr Papa, nous nous sommes dit “on le couche dans son lit de grand pour qu’il comprenne que c’est là son lit et s’il se relève, hop, dans le petit lit”. Et tous les soirs même rengaine : à peine nous étions partis qu’il courrait jusqu’à la porte de sa chambre tout sourire.
Un soir, j’ai eu un doute odorant lorsqu’il s’est relevé. Je l’ai alors allongé sur la table à langer pour vérifier sa couche. En le relevant, je lui ai dit “Tu sais Petit Prince où tu dors quand tu te relèves ? Où est ce que Papa et Maman te mettent quand tu te lèves ?” C’est sans hésiter qu’il a pointé le lit à barreaux du doigt… Pas folle la brête !!! Tout ça pour dire qu’avec Mr Papa, on est une sacrée team.

 

Et puis, il y a les lundis soirs …

 

Le lundi soir, c’est le soir de sport de Mr Papa. C’est le soirs où je suis entièrement seule avec les loulous du retour de chez la nounou jusqu’au dodo. Tout est calculé, prévu, étudié afin de ne pas perdre de temps. Ce sont les 2 heures les plus intensives de ma semaine (outre mon cours de zumba) parce que c’est pile ce moment là qu’ils ont choisi pour être très demandeurs, surtout le N°2.
Je me suis rendue compte qu’il était important que le Petit Prince ne loupe pas son train et qu’il fallait donc le coucher avant une certaine heure sous peine d’avoir un petit blond à bouclettes tout excité dans la maison. Quant au Petit Chat, lui, c’est encore fluctuant. Je ne l’allaite plus (ça allait beaucoup moins vite au sein qu’au bib alors ça l’énervait) mais parfois, je le mets au sein le soir, non pas pour le nourrir (même si j’ai encore un peu de lait) mais pour le calmer. Le Petit Chat n’a ni sucette, ni pouce, ni rien du tout donc mon sein est juste un petit plaisir de temps en temps.

 

Les lundis soirs, globalement, tout se passe bien. Tout se goupille bien. Tout s’enchaîne naturellement.

 

Et il y a ce soir.

 

Après avoir passé 1h dans le cabinet de mon ostéo, j’ai le bassin douloureux, le coccyx, je ne vous en parle pas et de la nuque au haut des épaules tout pèse une tonne. Merci césarienne, merci adhérences de la cicatrice que je ne peux et ne veux toucher. Ca faisait plusieurs semaines que je sentais qu’il fallait que j’agisse (bien que je l’avais déjà vu il y a 3 mois de ça). Résultat, ce soir, j’étais HS.

 

 

Et ce soir, le Petit Chat a décidé d’exprimer son mécontentement. Mécontentement lorsque je le pose sur le tapis. Mécontentement lorsque je le pose 30 sec dans son transat. Mécontentement si je l’assois sur mes genoux. Mécontentement du lait choisi (on alterne entre 2) : il a décidé de régurgiter bien plus que d’habitude. Donc je le change de pyj.

 

Plus je le change de pyj, plus il régurgite. Grrrrr 😡 . Plus il régurgite, plus il pleure. Grrrrrr 😡😡

Et on pousse les montagnes.

Heureusement, le Petit Prince a mangé calmement comme un ogre. Heureusement, le Petit Prince joue ensuite tranquillement dans la chambre pendant que je change 5 fois de pyj à son petit frère. Mais je sens son regard sur moi. Je sens qu’il sent mon énervement grandissant.

 

Et là, je culpabilise. A m’être occupée ainsi du N°2 (douche obligatoire tellement il avait régurgité / bib / calin / Bras / promenade … ) je n’ai pas passé une seule minute avec le Petit Prince.

 

Le Petit Chat pleure. Il a trop régurgité, il lui faut un autre bib. Mais je vois l’heure et je me dis qu’il faut que je choisisse. Mais je ne veux pas choisir entre mes 2 enfants moi !!

 

Je prends alors la décision de laisser pleurer le Petit Chat dans son lit pendant que je fais un puzzle et le rituel du coucher avec le Petit Prince, calmement, rien que tous les 2 histoire d’être avec lui et rien qu’avec lui.

 

On joue tous les 2, je le mets en pyj. Les mains et les dents sont lavées. Et il ne cesse de me dire le prénom de son frère qui pleure. Je ne suis pas sereine de le laisser pleurer ainsi, je n’aime pas ça. On fait le gros câlin. J’écourte un peu.

 

C’est puante de gerbe que je le couche tranquillement et que je vais alors faire un 2ème bib pour le Petit Chat et que je peux enfin m’occuper de lui. Il engloutit la quasi totalité du bib que je lui ai préparé et se calme dans mes bras. Il régurgite un peu et je sais que je peux le laisser ainsi.

 

Voilà, j’ai 15 000 fringues encore à laver, j’ai une cuisine à nettoyer, il faut que je me change et que je me lave aussi. Mais il est 21h à l’heure où j’écris ces lignes et mes deux petits blonds dorment paisiblement.

 

Ce soir, j’ai eu du mal à gérer mon énervement avec mon corps au radar. J’ai eu des scrupules de passer si peu de temps avec le Petit Prince. J’ai culpabilisé de m’énerver si facilement contre la gerbe du Petit Chat et de voir mon beau Petit Prince me regarder ainsi. Mais ils dorment et demain sera un nouveau jour.

 

Ah si, j’oubliais … J’ai une petite victoire à déclarer :je vous laisse deviner où dort le Petit Prince !!

 

 

 

  • Guides gratuits
  • Commentaires

    Laisser un commentaire