Appuyez sur Entrée pour voir vos résultats ou Echap pour annuler.

C’est les plus gênés qui s’en vont …

Coucou les Choupettes,

Aujourd’hui, j’ai un article un peu différent de d’habitude à vous proposer. Rien concernant la beauté. Rien concernant les enfants, la grossesse ou l’éducation. Le thème de cet article vient avant tout ça … J’ai nommé : le sommeil & le couple.

 

Je n’ai quasiment jamais eu de problème pour m’endormir. Parfois, je n’ai pas envie de dormir pour ne pas aller au travail le lendemain, ok. Mais l’endormissement est assez easy chez moi. Par contre, je peux être très très sensible aux bruits et aux mouvements.

 

 

Dans les bons moments, pour être vraiment bien, il faudrait que mes nuits fassent 8h. Enfin, ça, c’était avant d’être maman. Aujourd’hui, 7h passent encore. A 6, ça devient léger et alors, à 5 voire en deça de 5, je ne suis plus “mauvaise”, je passe directement au stade de “méchante agressive”.

 

 

Quand je dis que je suis sensible aux bruits et mouvements, je parle de l’horloge chez mamie qui fait tik tak, je parle de la maison qui “craque”, des petites souris dans le grenier au dessus de mon nez. Ou pire, dans un appartement à Toulouse, je dormais dans une petite pièce dans laquelle il y avait un matelas. Je ne sais plus du tout ce qui faisait ce bruit (chauffage ?) mais il y avait comme un bruit de minuteur … J’ai sorti le matelas de la pièce seule (sur les coups de 3h du mat) pour finir dans le salon ! Je ne pouvais pas rester dans cette pièce.

 

Monsieur Papa et moi avons un très grand lit. Un lit fait main par mon papy ancien tapissier. Un lit avec un matelas en laine de mouton : chaud l’hiver et frais l’été. Une lit qui, à mes yeux n’a pas de prix. Un grand lit en 160 dans lequel chacun peut prendre ses aises. Oui … Mais.

 

Mais Monsieur Papa va au petit coin la nuit. Parfois il n’y va qu’une fois et parfois il y va 12 000 fois. J’ai l’impression qu’à chaque fois qu’il se recouche, il a un challenge entre lui et lui genre “Quel style de rebond je dois faire sur le matelas pour la faire virer de bord ?” Ca ne fonctionne pas, mais ça me crée un micro réveil {Bien sûr, c’est du second degré, je sais que Monsieur Papa essaie de se coucher le plus discrètement possible, mais vraiment je le sens donc j’ai volontairement forcé le trait}. Je vous fais grâce de ses légères phases de somnambulismes où il pense que je suis le Petit Prince et essaye de me soulever. Et puis, y a des fois, où je ne le sens ni se lever si se recoucher. Ca arrive.

 

 

Par contre, ce qui ne passe pas inaperçu, ce sont les fortes respirations … Je ne peux pas ! J’ai été adepte dès gamine aux boules Quies de ma mère. Quand nous partions en vacances et que je devais dormir dans la même chambre que mon frère, je pouvais clairement péter une pile ! Pourtant mon frère ne ronfle pas. Il a juste une forte respiration quand son sommeil est profond. Monsieur papa pareil … en plus intense ! Non, bon, clairement, il ronfle. Et j’ai des périodes de très très mauvais sommeil. Je pense que tout le monde, en lisant ces lignes peut comprendre l’exaspération le matin après une sale nuit (Maman, tu es la première à comprendre) !

 

Même mes boules Quies ne sont pas d’assez bonne qualité pour empêcher ce bruit d’arriver jusqu’à mes tympans. Alors je dis “chut”, je dis “rohh lalalalallaal”, je le touche, je le pince …. Ca le réveille sur le coup et à peine ai-je eu le temps de me retourner que “rrrrrrrrrraaaaa”, c’est reparti pour le concerto en La mineur.

 

 

Ces lendemains là, je n’ai qu’une chanson en tête . Elle dit “Mais essaye de dormir dans la pelle d’un tracteur ….”. Moi, je ne peux pas. Je ne peux plus.

 

 

Après mes quelques nuits calmes en tant que maman solo, je me suis bien rendue compte que dormir à 2 n’était pas une chose évidente pour tout le monde. J’en fais partie. Certains vivent ça super bien. Certains couples s’endorment dans les bras l’un de l’autre … Moi je ne peux pas. J’ai besoin de mon espace vital, j’ai besoin de silence et de calme.

 

 

Pour m’endormir, aucun problème. Je tombe comme si ça faisait 72 heures que je n’avais pas dormi. Mais c’est entre 3 et 5 heures du matin que se produit le drame. C’est entre ces heures là que je dors “épisodiquement”. Je me lève claquée. Parfois, je n’ai pas redormi du tout. J’ai vu les minutes passer. J’ai entendu Monsieur Papa dormir comme un bien heureux à côté. Et moi, ben que dalle.

 

 

Donc en plus d’être claquée, je suis fâchée. Le matin il me dit “Je n’ai pas fait exprès”. Comme s’il s’imagine que je puisse penser qu’il se soit dit “J’ai bien envie de lui flinguer la fin de sa nuit, je vais me mettre à ronfler et bouger exprès !”

 

 

Mes parents ont des pièces et des lits supplémentaires dans leur maison. Et ça leur arrive de ne pas dormir ensemble. Ma maman se lève des fois en pleine nuit pour aller profiter de la fin de la nuit seule. Bon, même si mon papa ronfle, c’est aussi que ma maman a besoin de lire pour se rendormir, la cause n’est pas tout à fait la même. Parfois aussi, mon papa se lève aux aurores pour aller prendre un train super tôt. Pour ne pas être réveillé l’un par l’autre, mes parents font alors parfois chambre à part.

 

 

Mais finalement, ces matins là, ces matins où je suis fatiguée et énervée, je me dis que c’est qu’il faudrait que je le fasse. Nous avons mon ancien lit de chez mes parents dans la chambre du Petit Prince. Mon angoisse, c’est que du haut de ses 13 mois, le Petit Prince … ronfle. Si si, véridique ! Il ronfle depuis toujours. Parfois, portes fermées, nous l’entendons de notre chambre !

 

 

Alors, par curiosité, j’ai cherché … D’où vient cette pratique du lit conjugal ? Vous savez ? A t on toujours dormi ensemble ?

 

Et bien non ! Avant, c’était chacun chez soi ! Le Roi allait voir la Reine pour faire ses petites affaires puis rentrait après dans ses appartement.

C’est au XIIIè siècle que l’Eglise Catholique fait du mariage un sacrément dans lequel “Le couple doit avoir son lit et sa chambre” et très rapidement, faire chambre à part était un acte désapprouvé par le clergé.

 

 

Parallèlement, les Protestants eux, ont fait le choix de dormir séparément. Il s’agit d’un choix amoureux (on reste un individu avant tout dans l’amour), un choix sociétal (restriction des naissances plus facile) et même un choix hygiénique (Tu ne veux pas dormir dans ma transpi mon amour ?)

 

J’ai trouvé un article qui date du début de l’année (donc les chiffres que je vais citer ne sont pas si erronés que ça ). Voici les chiffres selon une étude Ifop :

8 % des français vivant en couple sous le même toit font chambre à part. Et il y a également 8,8 % des français qui souhaiterait avoir leur propre chambre.

16 % des français ne se reconnaissent pas dans le modèle du couple dormant dans la même chambre.

Aux États Unis, 1 couple sur 5 ne dort régulièrement pas dans le même lit. C’est également le cas pour 20 à 30 % des couples canadiens et un couple britannique sur 10.

Alors, c’est vrai que souvent, cette possibilité, cette solution apparaît aux couples vers 50 ans : les enfants ont quitté le nid et libèrent ainsi une chambre et un lit.

Merde, je dois encore patienter 20 ans … Ca va être chaud lol. Je ne dis pas que ce serait une solution ad vitam eternam. Je ne dis pas que je ne veux plus jamais dormir avec Monsieur Papa. Je dis juste que mon sommeil est souvent perturbé. On se gêne malgré la taille de notre lit.

 

Alors, quand l’un ou l’autre est malade (rhume), Monsieur Papa prend le matelas du canapé et dort dans sa garçonnière …. Enfin, dans son bureau. Une nuit, deux nuits …. Ca fait du bien. C’est agréable de dormir seule. Et puis, ça fait plaisir de redormir à deux après ça … Jusqu’à ce que « rrrrrrrrooooooooonnnnnnnnn » …. !!

 

 

632c726f6fbc431285d7d24d5b0d40d5

 

e5f5c7fd8bf3318fa0871ff8c9cf764b

 

  • Guides gratuits
  • Commentaires

    7 commentaires

    Cathoche

     » chéri tu ronfles  » Lynda Lemay pour celles et ceux qui auraient envie d’écouter
    Je souhaite rajouter qu en tant qu êtres humains nous n’avons pas les mêmes biorythmes et en vieillissant encore moins
    Ce qui est très réparateur après une mauvaise nuit c’est la sieste de 20 mn pas plus et après les batteries sont rechargées

    Charlotte Aux Fraises

    Oui, c’est exactement cette musique que j’ai mise en lien dans l’article 😉
    Quant à la sieste, 20 min ne suffiraient pas pour moi … Il me faudrait au moins 1h / 1h30 !!!

    Emilie

    Comme je te comprends et comme je compatis !
    Il y a eu des périodes où nous avons dormi séparément parce que je n’en pouvais plus, je ne supportais plus ses ronflements et je me sentais au bord du pétage de boulon à force de ne pas dormir.
    Enceinte je l’ai carrément giclé du lit conjugal car exit le petit Lexomil qui t’aide à trouver le sommeil quand tu te sens à bout. Avant d’accoucher je l’ai mis au pied du mur : ou il prenait le pb en main ou on continuait à faire chambre à part, il n’était plus question qu’il me pourrisse mes nuits.
    Nous avons pris rdv chez un ORL qui lui a prescrit une orthèse. Et tu le crois que ce fût LA solution miracle ? Tu le crois qu’il m’a fait chier pendant 10 ans avant ça ?

    Charlotte Aux Fraises

    Comme je me sens moins seule !! Merci beaucoup pour ce partage ! Je ne suis pas passée par le stade Lexomil. Je suis juste en mode boules quies // pincement // …. Je me pose la question des protections auditives faites surmesure. Il semblerait que ce soit beaucoup plus efficace.
    Petite question : même s’il a une orthèse, il ne ronfle plus du tout du tout ?? Jamais ?? Même quand il est enrhumé ? Parce que quand même, hier matin, en se levant, Monsieur Papa m’a quand même dit « Je me suis réveillé tout seul à ronfler » …. A qui le dis tu !!!!!

    Emilie

    Non PLUS DU TOUT DU TOUT JAMAIS MEME enrhumé !
    Si je l’entends ronfler c’est que justement il n’a pas mis son orthèse et dans ce cas je le pourris, ses ronflements me rendent hystériques même à l’autre bout de la maison, même si je ne suis pas couchée. C’est simple, maintenant que je sais qu’il y a une solution simple je ne supporte plus le moindre ronflement. Je trouve qu’il a été terriblement égoïste à m’infliger cela pendant 10 ans (et moi sacrément conne à supporter cela…).

    Ma Bouille Et Moi

    Ah ben voila une première : je ne suis pas d’accord! Mdrr
    Enfin ce n’est pas que je ne suis pas d’accord, c’est que perso, c’est quand l’Homme n’est pas la que j’ai le plus de mal a dormir. J’ai besoin de le savoir à coté de moi, sinon c’est l’angoisse!
    Accro moi?? Si peu….

    Charlotte Aux Fraises

    C’est là mon paradoxe, je dors très mal quand Monsieur Papa s’en va (déplacement). Mais je dors mieux quand on n’est pas dans la même pièce !!


    Laisser un commentaire