Appuyez sur Entrée pour voir vos résultats ou Echap pour annuler.

En voiture Simone !!

Coucou les Choupettes,

 

Le Petit Prince est un petit garçon plein de vie. Tellement plein de vie que les moments de calme sont rares … Chez la nounou comme à la maison … Comme en voiture !

 

Lors de trajet de 40 minutes, il est déjà temps d’arriver. Alors quand nous faisons des trajets de 2 ou 4 heures je vous laisse imaginer la panique dans l’habitacle.

 

 

Il lui arrive parfois d’être calme. Doudou – pouce : le duo gagnant. Mais ça ne dure pas. Monsieur Papa au volant, il lui est arrivé de sortir ses boules Quies tellement il n’arrivait plus à se concentrer sur la route et tellement sa patience était arrivée à saturation.

 

 

Je me retourne, je joue 30 secondes avec lui. Eventuellement, je lui propose un micro bib. Mais être en train de le regarder me donne plus mal au coeur qu’autre chose. Je n’aime pas être dans ce sens. Et puis, je ne peux pas passer mon trajet à m’occuper de lui. Moi en voiture, je dors (ou je tricote) …

 

 

A Noël, lorsque nous sommes descendu chez ma belle soeur et mon beau frère, j’ai plus dormi que lui sur le trajet aller.

 

 

Pour le retour, Monsieur Papa s’est dit : et si nous roulions de nuit ? Le Petit Prince été tellement claqué par sa période de fête de fin d’année qu’on ne l’a pas entendu du trajet retour et en plus, il nous a offert notre seule et unique grasse matinée en se réveillant à 10h.

 

 

Lorsque nous sommes partis en février chez mes grands parents, nous sommes partis juste avant son bib du soir et il a trouvé le sommeil peu de temps après son bib.

 

Et là, au début du mois, lorsque nous sommes allés voir mon frère, il y a eu un léger hic : il faisait nuit bien plus tard.

 

 

Après son bib, ce charmant blondinet, ne voulait pas trouver le sommeil. 21h, il nous restait une heure de route mais lui était toujours en train de crier, hurler, parler, jouer … Des fois, on s’énervait un peu avec Monsieur Papa “Aller chut, tu dors maintenant”. Mais rien à faire. Notre tête de mule avait décidé qu’il voulait voir Tonton Y et Tata F avant d’aller faire dodo.

 

 

Et là, il m’a causé un fou rire de dingue. Il s’est mis à faire Alexandrie – Alexandra dans la voiture.

 

Ahhh – Aaaaaaah

Et puis plus rien. Et puis il reprenait. Et puis plus rien. Et d’un coup

“ Ahhh – Aaaaaaah”

 

 

Le tout avec des yeux explosés, certes mais le sourire jusqu’aux oreilles.

 

 

Autant vous dire qu’une fois arrivés, la berceuse était superficielle !

 

 

Pour le retour, Monsieur Papa me dit “On partira que lorsqu’il dormira bien !”.

Ok, comme tu veux, de toute façon, c’est toi le pilote.

 

 

Nous couchons alors le Petit Prince à son heure habituelle et nous profitons ainsi d’une dernière soirée avec Chef Petit Frère (ses repas sont toujours à tomber).

 

 

Vers 22h15, nous voilà tous installés dans la voiture. Pendant 1h, seul Monsieur Papa était réveillé.

Et d’un coup, vers 23h30, le Petit Prince s’est mis à pleurer genre pleurs de cauchemars.

 

 

En fait, pas du tout. Il était réveillé, les yeux grands ouverts mais plein de sommeil. Comme s’il voulait dormir mais qu’il n’y arrivait pas.

Nous avons du nous arrêter pour faire le plein. J’ai alors enlevé le Petit Prince de son siège et nous avons fait un gros câlin. Je lui ai donné un micro bib histoire de dire et nous avons allongé son siège.

 

Au final, quand nous sommes arrivés à la maison, il ne dormait pas franchement. Il s’est réveillé à 8h30 mais a eu besoin de 2h de sieste le matin et 1h30 l’après midi pour rattraper.

 

 

Alors quand j’ai des copines qui me disent “je l’empêche de faire sa sieste pour qu’il dorme en voiture”, j’ai envie de dire “Crâneuse” …. Un coup de lexomil dans son bib et le mien aussi sera aussi calme que le tien …

 

 

A 17 mois, je ne suis pas sûre que le Petit Prince ait une notion de “durée”. J’ai du mal à me dire “en le prévenant, en lui expliquant qu’on va faire tant de temps de route” que ça limite la casse.

 

 

J’ai beau lui laisser doudou et jeux, ça ne change rien. Il les balance là où il peut et là où il veut et il beugle ensuite pour qu’on les lui ramasse et pour les rejeter ensuite dans la foulée …

 

 

Quand il s’énerve trop, on monte le son de la musique et surtout on lui met SA chanson. Ca le calme un peu. Mais ce calme est toujours de courte durée.

 

 

Paradoxalement, la semaine dernière, j’étais seule avec lui en voiture pour 40 minutes. Je le regardais de temps en temps se raconter des histoires avec ses livres, seuls accompagnants du voyage (= pas de doudou).
Très rapidement, j’entends un souffle fort. Je me retourne et devinez quoi … Il dormait !! On était à ½ heure de son repas du midi et il faisait un petit somme en voiture. A n’y rien comprendre.

 

On pense savoir comment fonctionne notre fils pour qu’il change du jour au lendemain le mode d’emploi.

 

On fait comment nous maintenant ??

 

Comment sont les vôtres en voiture ? Plutôt calmes – dodo ou plutôt JeNeVeuxPasFaireLaGrasseMatinée ?

 

d3b9bfdd396737a37e8aad783a87c9c1

 

PS : Comme je l’ai expliqué vendredi sur la page fb (n’hésitez pas à aller liker la page pour que ce genre d’info remonte dans votre fils d’actualité), je m’octroie un petit break pour cause de réflexion professionnelle. Je reviendrai avec une meilleure mine le lundi 9 mai. Je n’arrive plus trop à écrire alors autant ne pas rédiger que de mal rédiger. A très vite !!

  • Guides gratuits
  • Commentaires

    1 commentaire

    Ma Bouille Et Moi

    Coucou!

    Bon….je ne vais pas te dire comment est la Bouille en voiture, je préfère qu’on reste amies!
    Par contre, j’ai lu un article il y a quelques temps maintenant, qui disait que la chanson « Buffalo soldier  » de Bob Marley était celle qui, universellement, calmait le mieux les enfants. Pas objectif chez nous, vu que la Bouille adore Bob tout court, mais ca vaut peut être le coup d’essayer, avant le lexomil dans le bib! 😉

    Bisous ma jolie et courage!


    Laisser un commentaire