Appuyez sur Entrée pour voir vos résultats ou Echap pour annuler.

Pourquoi suis-je fermement contre ….

… la sucette

 

Coucou les Choupettes,

 

Peut être vais-je encore vous proposer un article polémique (il le sera sûrement moins que celui à propos des vaccins) mais je souhaitais vous parler de cette “chose” appelée sucette, tétine, tutute, suce … Bref, un truc en plastique que les parents décident de proposer à leurs enfants.

Il était très clair qu’avant même être enceinte, je m’étais dit que jamais je ne proposerai cette sucette à mes enfants. Une bonne amie à moi, maman d’un petit loup, m’avait dit “on en reparlera quand tu y seras”. Et j’y suis …Et notre Petit Prince n’a pas eu de sucette et n’en aura pas !

 

Chaque parent est parfaitement libre de faire ce que bon lui semble. Je ne juge pas ceux qui leur en donne, je ne fais qu’exprimer le pourquoi j’ai toujours été contre, pourquoi je le suis encore aujourd’hui.

 

1 – Choix culturel. Mon choix est culturel dans le sens où ni moi, ni mon frère ni aucune personne de ma famille proche n’a eu la sucette. J’ai sucé mon pouce, mon frère n’a rien sucé (il se berçait tout seul), mes cousins ont sucé leur pouce pour certains et puis c’est tout. Je ne souhaitais pas “déroger à la règle”.

 

2 – Choix esthétique. En ce qui me concerne, je ne trouve pas ça beau du tout de voir physiquement ou en photo un bébé avec la sucette dans la bouche.

 

3- Choix pour “sauver” l’allaitement maternel. Le bébé a besoin de succion, ça le rassure. On est tous d’accord pour dire ça. Beaucoup de mes connaissances ayant “foiré” leur allaitement maternel étaient des personnes ayant donné la sucette beaucoup trop tôt à leur tout petit. La succion du sein n’est pas la même que la succion de la tétine. Et puis s’il passe trop de temps à téter la sucette, il n’aura plus d’énergie pour prendre le sein. Ne me faites pas dire ce que je n’ai pas dit : certaines maman ont parfaitement allaité leur tout petit qui avait aussi la sucette ! Mais je l’ai bien vu avec le Petit Prince : téter le sein, ça fatigue énormément. Si on lui demande de téter une sucette avant de manger, il s’endormira très rapidement au sein. Il ne prendra pas suffisamment, il se réveillera donc plus vite et redemandera le sein … Le cercle vicieux fatiguant tant pour l’enfant que pour la mère

 

4 – Choix de patience. Le Petit Prince a, dès la naissance, eu un grand besoin de succion. Certains bébés l’ont plus que d’autre. Il a fallu que je m’arme de patience (alors que je n’en ai pas un gramme à la base) pour lui donner mon petit doigt à téter ou mon sein directement. Une fois rentrés de la maternité, Monsieur Papa a pu m’aider dans cette tâche avec beaucoup de soulagement. Il faut savoir que de toute façon, le tout petit n’arrivera pas forcément à bien la garder en bouche, donc dès qu’elle tombera, il criera pour qu’on la lui remette. Ca peut être aussi contraignant de rester à côté jusqu’à ce que son sommeil soit profond que de lui donner le petit doigt (-> Il a attrapé son pouce dès les premiers jours, mais à cause de ses gestes complètement désordonnés, il n’a plus eu besoin de nous pour l’attraper et le garder vers 2 mois).

 

5 – Choix salvateur de nuit. Un bébé qui suce son pouce ne le garde pas quand il dort. Il glisse tout seul de la bouche. Et s’il se réveille dans la nuit, il peut le remettre dans sa bouche tout seul comme un grand. Le bébé qui a une sucette, non seulement la garde pendant son sommeil mais en plus, il faut se lever quand il l’a perdu la nuit !

 

6 – Choix salvateur d’activité. En grandissant, sauf si les parents ont établi des règles strictes (la sucette ce n’est que dans le lit), quand l’enfant veut jouer, il peut le faire sans problème la sucette à la bouche. Alors que s’il suce son pouce, il devra le poser pour s’amuser.
Je ne parle même pas des enfants qui apprennent à parler avec ce truc en plastique dans la bouche ! Un vrai moment de délicatesse auditive !

 

7 – Choix de laisser son enfant s’exprimer. Pardon si je vais en choquer certain(e)s d’entre vous, mais pour moi, mettre la sucette dans la bouche d’un enfant qui pleure correspondrait à la phrase d’un “tiens, ta gueule”.

 

8 – Choix orthodontique. En tant que nièce d’orthodondiste, peut être que je ne peux pas être objective. Le pouce tout comme la sucette sont dangereux pour le développement buccal mais il convient de dire que l’avancée des dents sera différentes en fonction de ce que l’enfant aura tété.

 

9 – Choix financier. Ok, je vous l’accorde, ce choix est un peu tiré par les cheveux. Mais quand même, la succion du pouce est gratuite. Avec la sucette qui coûte entre 5 et 10 €, la pince pour l’accrocher au doudou (une belle invention inutile), pour moi, le calcul est vite fait.

 

10 – Le choix de ne pas avoir à choisir. Comme pour tout le reste, nos chers inventeurs, après avoir sorti l’accroche sucette, pour être sûr que la sucette ne s’envole pas, on nous a sorti … Accrochez vous bien, ** roulement de tambour ** la sucette physiologique. Mouahaha, laissez moi rire. Comment peut on rendre une sucette physiologique ? Là, pour le coup, le pouce ne l’est pas plus, mais personne n’a rien inventé ! Mais finalement, de donner la sucette au tout petit, il en deviendra accro parce que j’aurais choisi pour lui. Alors qu’en lui laissant trouver son pouce tout seul, c’est lui qui aura démontrer son besoin de succion et la solution pour pallier ce besoin.

 

Ayant vu mon oncle orthodontiste ce week end, j’ai beaucoup échangé avec lui à ce propos. Finalement, que ce soit la sucette ou le pouce, c’est l’action de téter qui est dangereuse. D’autres bébés sucerons l’index, d’autres le doudou. D’autres encore, ne sucerons rien. Ca ne veut pas dire qu’ils n’auront pas besoin de soins orthodontiques plus tard. Pour lui, plus l’enfant cesse de téter tôt (entre 6 et 8 ans) moins les dégâts sont catastrophiques.

 

 

J’ai toujours été négative face à cette chose bien inutile à mes yeux, qui gâche tellement les photos. Après, ça dépend vraiment aussi de l’attitude des parents et de ce qu’ils laissent leur progéniture faire avec ou non.

Amies mamans, futures mamans, quel a été votre choix ?

 

 

 

poucesucette

  • Guides gratuits
  • Commentaires

    10 commentaires

    Priscilla

    Bonsoir,

    J’avoue que j’étais contre la tétine également. Je ne l’ai pas eu, mais mes frères et soeurs l’ont eu et pour ma soeur elle l’a gardé 6 ans et après a pris son pouce …
    Je n’en avais pas acheté, ma mère m’en avait offerte une alors je l’avais emmené avec moi à la maternité au cas où. J’ai fini par lui donner la 2ème nuit parce que je ne supportais plus mon allaitement, il réclamait sans cesse, et moi trop de fatigue accumulé du coup ça le faisait tenir un peu plus de temps.
    Aujourd’hui il l’a encore, mais il ne l’a prend quasiment pas, sauf pour s’endormir (et encore …) et il fini par la lâcher dans son sommeil.
    Mais je suis assez d’accord avec tes idées : esthétique, devoir se lever pour lui redonner etc … Je n’en avais pas acheté au début de 1 : j’étais contre et de 2 j’avoue que je ne savais absolument pas laquelle prendre ^^
    Voilà voilà,

    A bientôt, bonne soirée

    Charlotte Aux Fraises

    Bonsoir Priscilla,

    Merci pour tous tes commentaires. A chaque article ou presque tu laisses une trace de ton passage et je trouve ça adorable de ta part.
    Comme je mettais dans mon article, je ne juge absolument pas les parents qui peuvent donner la sucette à leur enfant. J’énumère seulement pourquoi moi je suis absolument contre. Et ce n’est pas la fatigue de l’accouchement et les douleurs utérines liées aux contractions de l’allaitement (et de surcroît après la césarienne) qui m’ont fait changer d’idée. Je n’ai jamais céder à la tentation trop facile d’avoir la paix. Mais après je peux le comprendre !

    Gros bisous et à très vite

    Ma Bouille Et Moi

    Coucou!
    Alors, dans notre cas, nous étions totalement contre aussi, mais on a fini par céder. La Bouille a toujours eu un énorme besoin de succion, et ne l’ayant pas allaitée longtemps (8 jours), son besoin n’était pas satisfait. Elle a pris son pouce peut etre 1 semaine ou 2, sans grande conviction. Mais elle a avait du mal à s’endormir. Donc un jour, j’ai sorti de sa boite une tototte qu’on m’avait donné dans la boite rose a la maternité, et je lui ai donné. Elle a tout de suite accroché.
    Par contre, elle ne l’a que pour la nuit et la sieste, elle le sait, et si jamais elle la trouve la journée parce que j’ai oublié de la ranger, elle va la poser d’elle même dans son lit, du haut de ses 14 mois! Elle ne l’a pas non plus chez la nounou, en dehors de la sieste.
    Et sinon, je suis totalement d’accord avec toi pour le doudou : juste inutile! Elle n’en a pas et n’en aura jamais!

    Charlotte Aux Fraises

    Coucou Dorothée !!!

    Comme je le mettais dans l’article, je ne veux pas juger les parents qui expliquent le pourquoi ils donnent la sucette à leurs enfants. Je souhaitais juste expliquer ma ferme position. Et ce n’est pas mon accouchement compliqué, ni même les contractions utérines douloureuses avec la cicatrice, ni le besoin de succion du petit prince qui m’ont fait changé d’avis.
    En plus, je sais que je prends le stéréotype extrême des parents : ceux qui laissent la sucette tout le temps dans la bouche. Tous les parents ne sont pas comme ça et heureusement en fait !!!
    Gros bisous à toi

    Durchon

    Bonjour ! Je suis d’accord avec l’article et les commentaires, mais j’ai un loulou de 5 mois qui a un gros besoin de succion, ne s’endort pas sans mon sein et se réveille encore la nuit…. Il ne prend pas son pouce, pas de doudou , et là je pense sérieusement à lui donner la tétine ( s’il la veut bien….pas sûr à cet âge…) , je ne peux pas le mettre en garde puisqu’il ne s’endort pas sans téter mon sein! Et le moment de la nourrice va arriver… Je stresse à l’avance pour lui et elle s’il ne trouve pas un substitut au sein… Alors je vais essayer la tétine et on verra bien !

    Charlotte Aux Fraises

    Bonjour et merci Elsa pour ton commentaire.
    Mon petit chat a pris son pouce à 2 mois alors effectivement, c’est facile pour moi d’écrire un article comme celui ci !!! A chaque enfant ses difficultés et les solutions que les parents essaient d’apporter pour pallier celles ci !
    Rien ne peut m’assurer que pour mon éventuel second enfant leq choses soient aussi faciles !!
    Je comprends parfaitement qu’à un moment, il faut faire des compromis ….!!

    laura

    Bonjour,

    merci pour cet article très intéressant !
    Surtout le paragraphe sur l’allaitement, je n’ai pas pu allaiter mon petit car on ne m’a pas vraiment laissé le choix, et j’aimerai pouvoir le faire pour le deuxième. Et il est vrai que je n’ai jamais pensé que téter la tutu pouvait fatiguer l’enfant avant de manger !
    En tout cas tu me pousses sur la voie de ne pas donner de tutu à ma fille 🙂

    Charlotte Aux Fraises

    Je t’en prie ! Et plus ça va, et plus je sais que j’ai fait le bon choix. Quand notre Petit Prince avait besoin de téter, nous lui donnions notre petit doigt. C’était un peu contraignant, je te l’accorde. Mais ça s’est arrêté du jour au lendemain quand il a pu, vers 2 mois, prendre et garder son pouce. Et c’est très bien ainsi !

    Elisabeth

    Hello,

    En fait tu n’as pas tellement d’arguments je trouve, a part l’esthetique qui pour moi est un choix super egocentrique. L’enfant se fiche bien de son apparence physique et il a bien raison. Les enfants qui parlent avce une tetine dans la bouche ont juste des parents qui n’ont pas pris la peine de lui donner une education sur le sujet (lui apprendre a parler sans pour pouvoir bien se faire comprendre) et ca n’a absolument rien a voir avec la tetine elle meme.
    Pour l’orthodontie, le pouce est pire simplement a cause de la durete. Une tetine c’est tout mou, un pouce, c’est dur et ca deforme plus.
    Beaucoup de femmes n’ont pas pu allaiter. Pour des raisons psychologiques ou physiques (douleur, probleme en tout genre), rappelons que ce choix de regarde que la maman et qu’il est paternaliste et infantilisant de lui donner le moinde conseil ou une remarque qu’elle n’aurait pas demande. Il est dans ce cas difficile de satisfaire la sussion du petit enfant, et le pouce c’est pas forcement satisfaisant non plus, selon les enfants.
    Info personnelle: mes enfants ont une tetine pour s’endormir, elles glissent de leur bouche quand ils dorment (je les trouve souvent sans quand je vais les voir avant de me coucher), et j’ai du me lever 3 fois dans toute ma vie la nuit car une tetine etait tombee du lit et etait necessaire a ce moment la pour un de mes enfants.
    Conclusion: aucun probleme avec la tetine quoi.

    Charlotte Aux Fraises

    Bonjour,

    Tu trouves que je n’ai pas d’arguments ? C’est que tu as mal lu parce qu’ils sont listés de 1 à 10 dans mon article. Ce site est personnel. J’y affiche donc MON point de vue.
    Que tu ne sois pas d’accord, je l’entends parfaitement. Mais que tu dises que je n’ai pas d’argument, je trouve ça léger.
    Comme je le mets dans mon article, après avoir longuement discuté de ce sujet avec un orthodontiste (c’était dans la conclusion) et le verdict est juste sans appel : tétine ou pouce (ou tout autre action de succion) : même combat. Le placement de la langue sera « mauvais » et aura un impact sur le palais, les dents et leur position ……
    Chacun est libre de penser ce qu’il veut. Encore une fois, ce site est personnel, j’y note juste ce que bon me semble !


    Laisser un commentaire