Appuyez sur Entrée pour voir vos résultats ou Echap pour annuler.

Une histoire de moyenne

Bonjour les Choupettes,

 

Alors oui, celles qui me suivent et me connaissent vont se dire “Attends, attends, elle est où la feinte ? Elle est où l’arnaque ? Elle n’aime rien de tout ce qui est scientifique et elle se braque au moindre 12*149/120. Qu’est ce qu’elle veut nous baratiner avec des chiffres ?”

 

C’est tout simple.

 

 

J’aime bien connaître les moyennes. Genre, savoir à quel âge on mâche un chewing gum pour la première fois, à quel âge nous partirons en retraite (heu, ça c’est comme si je demandais Qui croit au Père Noël ?) …

 

Bon, non, je me suis intéressée à la famille.

 

Ok l’allongement des études, ok des couples qui se forment plus tard … A quel âge a-t-on alors notre premier enfant ?

 

 

Le jour où j’ai rédigé cet article, je n’ai trouvé que les chiffres de 2014. Mais bon, on n’est plus à une grosse année près !

 

En 2014, il y a eu quasi 819 000 bébés qui sont nés en France !! 819 000 !! Si on divise par le nombre de jours que comporte une année, ça donne quand même 2 243,84 bébés !! Plus de 2 000 accouchements par jour !! Bon courage les filles ^^ !

 

 

A quel âge les femmes accouchement en moyenne ? Et bien en France, en 2014, l’âge moyen est de 30 ans !!

 

Je fais un petit arrêt sur ce point là qui me parait intéressant.

 

 

Après la seconde guerre mondiale, j’ai trouvé des chiffres qui indiquent que l’âge de l’accouchement était de 28 ans pour arriver à 26 ans dans les années 1970.

 

On pose souvent la question à savoir quel est le moment le plus juste ?

 

Aujourd’hui, il n’y a pas de “bon moment” pour faire un enfant. On fait un enfant quand on se sent prêt et qu’on se sent avec la bonne personne. Sans être carriériste, on attend souvent d’avoir une certaine situation professionnelle avant d’avoir un enfant afin de pouvoir l’accueillir dans les meilleures conditions qu’il soit.

 

 

Mais pour la femme, il faut savoir que l’âge idéal pour la conception se situe entre 25 et 35 ans. C’est la période pendant laquelle les femmes sont à leur max niveau fécondité. En effet, nous naissons avec un certain stock d’ovule qui diminue avec le temps pour disparaître aux alentours de 41 – 45 ans. De plus, à partir de 35 ans, l’ovulation est moins bonne et entraîne des anomalies chromosomiques bien plus importantes.

 

 

Autre statistique intéressante. Au moment de vouloir notre enfant, parfois, on se met beaucoup de pression. Et parfois, ça ne fonctionne pas du premier coup. Que disent les chiffres à ce propos ?

 

 

Globalement, il y des femmes qui arrivent à être enceinte du premier coup. Il y en a qui se découvrent enceinte sous pilule…

 

Et puis, dans le reste des cas, les femmes ont :
* une chance sur 3 d’être enceinte (s’il vous plait, ne dites plus “tomber enceinte” … On ne tombe pas : on le devient) dans les 3 mois d’essai,
* une chance sur 2 de devenir enceinte dans les 6 mois d’essai,
* 75 chances sur 100 durant la première année.

 

Ca ne sont que des stats mesdames !! Ne me huez pas !

 

Souvent, à partir de 6 mois d’essai, il est complètement normal d’aller consulter un gynéco afin qu’il puisse aider et en tout cas faire le point avec vous et quand je dis « vous », je parle du couple. Parce qu’il ne faudrait surtout pas penser que les femmes sont obligatoirement les seules “fautives”.

 

 

Et puis, nous avons la PMA. Je suis extrêmement mal placée pour vous en parler puisque je ne voudrai surtout pas faire de tort aux couples qui ont / sont en plein dans ce parcours du combattant. Je préfère me taire que de parler d’un sujet qui m’est inconnu (et trop de gens autour de moi le connaissent alors par respect, je ne pourrai jamais porter aucun jugement de valeur à ce propos !! )

 

 

Mais par contre, je peux encore vous parler des chiffres que j’ai trouvé.

 

 

Le premier bébé éprouvette en France est né en 1982. Ca fait depuis plus de 30 ans que les médecins et chercheurs sont devenus des alliés à ce désir d’enfant. Les techniques d’AMP (Aide Médicale à la Procréation) se sont très vite développées voire améliorées et permettent ainsi d’augmenter crescendo le nombre de naissance. 20 ans après le premier bébé éprouvette, on comptait plus de 100 000 bébés nés par FIV. Aujourd’hui, nous sommes à plus de 200 000 bébés.

 

 

L’AMP représente de fait, un véritable espoir pour beaucoup de couples, il faut quand même savoir que le recours à cette technique est loin d’être une garantie malheureusement.

Sur tous les couples qui ont recours à la PMA :
* 50 % réussissent à avoir un enfant,
Sur les 50 % restant (ou autrement dit en échec de PMA) :
* 25 % des personnes conçoivent un enfant de manière naturelle (soit 12,5% des des couples en PMA)
* 20 % des ces mêmes couples adoptent un enfant
* Et 27,5 % restent des couples sans enfant.

 

On est d’accord que ce sont des chiffres ! Des chiffres que j’ai trouvé en fouillant ci et là mais je trouvais intéressant qu’un point soit fait à ce propos !

 

Je mets rarement des citations dans mes articles, mais pour terminer celui-ci, je n’ai rien trouvé de mieux.

 

Cette citation nous vient de mon mathématicien préféré (ironie bonjouuuur) {Ok, il n’était pas que mathématicien … mais quand même}, j’ai nommé Pythagore :

Un homme n’est jamais si grand que lorsqu’il est à genoux pour aider un enfant

 

( Vous avez 4 heures 😀 )

 

219bc5665457256cd71c3252c340fad4

 

 

4ff06cb5b61262b75a0c6aaf65bce06a

  • Guides gratuits
  • Commentaires

    Laisser un commentaire