Appuyez sur Entrée pour voir vos résultats ou Echap pour annuler.

Une histoire de rythme

Bonjour à toutes !

Ca fait plusieurs semaines (voire 1 bon gros mois) que j’ai cet article en standby quelque part dans ma tête. Et pour des raisons indépendantes de ma volonté, je n’ai jamais réussi à le mettre en forme. J’ai essayé une fois. Mais le Petit Prince était dans les parages. Sauf que lorsque j’écris, j’aime le faire d’une traite, sans être coupée. Aujourd’hui, c’est le bon jour …

 

Quand on est maman (ou variante, quand on va devenir maman) d’un ou plusieurs enfants, les gens ne peuvent pas s’empêcher de faire des réflexions que je qualifierai, pardon, mais ce sont très souvent des “réflexions à la con” …

 

Ex : quand j’attendais le Petit Prince, une maman de 3 enfants m’a quand même demandé alors que j’étais enceinte de 10 sa et plate comme une limande si je le sentais bouger … Heuuuu

 

Je pourrais vous donner un milliard d’exemples je crois … Les gens n’y vont pas toujours avec le dos de la cuillère.

 

Je voudrai m’arrêter sur une phrase que l’on m’a dite, qui m’a choquée. Je l’ai noté de suite histoire de garder la bonne tournure, les bons mots.

 

Il était quasi 19h. J’étais en train d’anticiper le repas du Petit Prince et on m’a dit “Il a trop d’habitudes ce petit ! Il faudrait que vous l’habituiez à manger et à dormir à différentes heures”. J’ai pris sur moi. J’ai exprimé mon total désaccord avec cette façon de penser mais sans entrer dans les détails. Sauf que j’aurais dû.

 

Aujourd’hui, les arguments me brûlent les doigts.

J’aurais dû dire que selon moi, un enfant a besoin d’un cadre, d’un rythme de vie et que sa vie ne peut pas être exclusivement constituée d’exception.

 

J’aurais dû dire que ce n’est pas parce que Truc et Bidule ont choisi d’élever leurs enfants d’une manière un peu différente de la nôtre que nous devons faire la même chose.

 

J’aurais dû dire que les repas sont sacrés chez le Petit Prince et lorsqu’il a faim, il sait très bien se faire comprendre. Son lit l’est tout autant d’ailleurs (de sacré), je ne vois pas pourquoi je devrais l’en priver !

 

J’aurais dû dire que je ne ressens aucune fierté à coucher mon fils à 22h à 20 mois parce qu’aujourd’hui nous sommes invités chez Machin Chose.

 

J’aurais dû dire que cette rengaine rassure le Petit Prince et que ça fait de lui un petit garçon équilibré.

 

Petite parenthèse mais lors d’un mariage auquel Monsieur Papa et moi avons assisté au mois de juin, il y avait un jeune couple à notre table avec un enfant de quasi 3 ans. Ce petit garçon s’est endormi vers 23h, un casque antibruit sur les oreilles, dans les bras de sa mère. Et au détour d’une conversation, le papa nous explique que c’est la sage femme qui leur avait conseillé de continuer de vivre comme ils le faisaient avant que l’enfant naisse, que l’enfant devait les suivre et qu’il s’adapterait. Ca les regarde hein, mais je ne suis pas du d’accord avec cette façon de procéder. Je suis peut être vieux jeu dans ma façon de vouloir éduquer mon fils. Je ne suis peut être pas dans l’air du temps … C’est possible. Mais pour tout vous dire, je m’en tamponne le coquillard !

 

Selon moi, ce n’est pas à l’enfant à s’adapter à la vie des parents. C’est à ce jeune couple devenu parent de s’adapter face à ce nouveau petit être !

 

Ma maman me dit souvent que je suis trop “bornée”, que je manque parfois d’indulgence, que je suis psycho-rigide sur certains thèmes (dépassant complètement le cadre de la maternité). Peut être que là encore il s’agit d’un manque de laxisme de ma part … Peut être.

 

J’ai toujours souhaité donner un rythme de vie qui ME semble convenable au Petit Prince. Un enfant de 20 mois n’a, selon moi, rien à faire à être attablé à 21h30 passé. C’est parfaitement vrai que moi aussi je porte un jugement sur ces parents qui peuvent procéder ainsi. Mais je me tais. Ca les regarde. C’est leurs enfants. Ils font ce que bon leur semble.

 

Si les repas du Petit Prince sont anticipés, c’est parce que la patience n’est pas son fort. Et quand Monsieur a faim, il fait en sorte que nous remarquions bien qu’on s’est laissé avoir par le temps. Si ses repas sont prêts pour 11h30 -12h et pour 18h45 -19h15, c’est parce que de son repas découle également son heure de dodo.

 

 

Ca vient peut être aussi de son caractère mais jusque là, les couchers n’ont jamais été un problème (Je prends d’énooooormes pincettes en écrivant cette phrase. Il va avoir 2 ans. Les choses peuvent changer pendant une période). Il peut crier 30 secondes pour exprimer son mécontentement, il peut discuter plusieurs minutes pour raconter sa journée à ses peluches, il peut taper au mur … Il sait que c’est l’heure du dodo. Nous n’avons jamais dû retourner le voir. Si nous y sommes retournés, c’était dans de rares cas extrêmement exceptionnels (couche sale, peluches jetées à bâbord, bobo dents … )

 

Je me suis pas amusée à lire du Françoise Dolto pour son éducation. Je ne me suis pas rapprochée des plus grands pédopsychiatres pour savoir ce que j’avais à faire. Il y a des choses qui me paraissent évidentes et naturelles.
Le sommeil est LA chose essentielle chez un tout petit. C’est pendant le sommeil qu’il se développe cérébralement et physiquement. Je ne pourrai jamais demander au Petit Prince de veiller sous prétexte que nous sommes à une soirée. Pas à son âge.

 

En donnant à manger au Petit Prince à ces heures là, ça nous permet également et égoïstement de passer notre repas d’adulte plus calmement, plus sereinement.

 

Bref voilà, je fais partie de ces parents surement vieux jeu qui ont mis un cadre de vie à leurs enfants et j’en suis fière.

 

« Le sommeil est la moitié de la santé » – Proverbe français

 

3239f44aafe9b7c30a82a3d6d692cf35

  • Guides gratuits
  • Commentaires

    1 commentaire

    Ma Bouille Et Moi

    Ooooooh, mais serais-je vieux jeu moi aussi????

    Mises a part de rares exceptions, on a toujours veillé à ce que la Bouille ai un rythme! Le soir par exemple, c’est repas entre 19h et 19h30 pour un coucher entre 20h et 20h30.
    Le midi je suis plus souple, puisque l’heure de sa sieste dépend de l’heure à laquelle est s’est levée le matin, entre 7h et 9h selon les jours. Il est évident que si je la couche à 13 quand elle s’est levée à 7h, ça ne fonctionne pas quand elle se lève à 9h!

    Pendant les vacances on a été plus cool, beaucoup plus cool, mais sitôt rentrés, on a repris le rythme de base! Et on a bien fait, elle manque cruellement de sommeil! Depuis qu’on est rentrés, c’est coucher à 20h, lever à 8h30-45 et sieste de minimum 3h!
    Et puis avec la rentrée scolaire dans 15 jours (libérééééééée, délivréééééée!!!!), on ne va plus du tout rigoler sur les horaires!

    Et les gens qui se permettent des reflexions, je n’ai que 5 mots a leur dire : mêlez vous de vos miches!!

    Non mais!!

    Aller, bisous ma jolie!


    Laisser un commentaire