Appuyez sur Entrée pour voir vos résultats ou Echap pour annuler.

Yes, I do !

“- Madame Maman, acceptez vous de prendre Monsieur Papa pour époux ?
– {Les yeux pleins de larmes et l’émotion à son comble } Oui !
– Monsieur Papa, acceptez vous de prendre Madame Maman pour épouse ?
– {Gros boumboum dans mon coeur } Oui ! “

Voilà les Choupettes, c’était il y a maintenant 2 semaines.

Il y a deux semaines, nous nous sommes dit oui, pour la vie …. Dans la santé, comme dans la maladie (s’être coupé avec une enveloppe, ça compte ? ), dans la joie comme dans la peine, de se respecter et s’être fidèles … Tout ça quoi.

 

Seuls nos “proches” étaient là. Petit (minuscule) budget donc nous n’étions que 20. Nos parents respectifs, nos frère / soeur – conjoints – enfants, et nos 2 témoins plus conjoints.

 

Mon essai coiffure n’était pas mal mais pas parfait. Mon essai make up s’était limité à l’ombre à paupières. Alors, comment vous dire ? J’étais un peu stressée.

L’une de mes 2 témoins m’a accompagnée durant toute cette matinée de préparation et j’étais comblée de l’avoir à mes côtés. Elle a immortalisé l’instant et elle était là tout simplement. Je n’avais pas besoin de parler ou quoi. Elle était là et c’était juste rassurant.

Coiffure parfaite. Maquillage merveilleux.

Robe faite par ma maman (oui, je n’ai pas choisi du blanc : je n’aurais jamais cru me tourner vers ce style de tissu mais j’étais ravie du résultat. Et si je veux, je pourrais la reporter).

Bracelet fait sur mesure reprenant un bout de tissu de ma robe.

Et chaussures que j’ai gardé toute la journée, sans douiller (Merci Bocage ! )

 

Arrivée à la mairie. Monsieur Papa portait un costume fait sur mesure ! Et la première chose que je me suis dit en le voyant c’était “j’avais raison : il est en bleu !” et la seconde “Mais depuis quand il a des lunettes RayBan ?”. Même dans le stress; je porte attention au moindre détail !

 

L’adjoint au Maire nous a reçu et nous sommes entrés dans une grande pièce avec un grand miroir en face de nous. Je voyais ceux que j’aime dans ce miroir et c’était bon de se sentir là, ici et maintenant avec eux !

Séance photo dans un parc. Apéritif à la maison puis resto tous ensemble. J’étais tellement HS que parfois, je me sentais comme “à côté”, à ne plus savoir quoi dire.

Aujourd’hui, je voulais revenir sur quelques petites choses.

Ma coiffeuse, Delphine a été exceptionnelle. Lors de l’essai, elle m’avait fait quelque chose plus proche de ce que j’ai l’habitude de me faire (à peu de choses près) : des tresses et un chignon destructuré. J’aimais bien, mais ce n’est pas ce que je voulais.
On en a reparlé et elle m’a fait quelque chose de bien plus structuré / complexe. J’ai adoré.

1

 

Priscilla, maquilleuse chez Sephora ne m’avait fait qu’un “maquillage flash” pour l’essai (pour ne pas que je paie trop). Donc j’angoissais un peu sur le côté naturel et sur l’eye liner et le mascara. Au final, après en avoir là aussi reparlé avec elle, j’ai eu quelque chose de parfait. Elle a vraiment compris ce que je souhaitais. Je n’ai pas regretté d’avoir changé d’avis en cours de route.

Ma robe. Ma maman a fait un travail vraiment extraordinaire avec un patron pas forcément très clair et d’ailleurs avec le patron du dos manquant ! Quand on voit le résultat, je ne peux qu’être fière de me dire “Je me suis mariée dans une robe faite par ma maman”. Combien sommes nous à pouvoir se dire ça ? A côté d’une robe de princesse à 1500 €, ça n’a pas de prix : ça a surtout une symbolique merveilleuse je trouve !
Le seul petit “regret” que j’ai, c’est la perte de poids que j’ai subis le mois précédent (je vous raconte tout la semaine prochaine) : moins de bidou donc une robe qui glissait un peu. Mais rien de méchant non plus !

Mes témoins avaient prévu bubulles et pétales à la sortie de la mairie ! C’était trop génial. Je n’avais rien demandé mais ça m’a fait super plaisir. Les 2 enfants présents se sont vraiment éclatés avec les bulles. Elles se sont beaucoup investi (robes de la même couleur et dans la teinte de la mienne, coiffures qui auraient dû être quasi identiques, elles se sont occupées d’une urne pour nous… ). Je n’aurais jamais eu de meilleures témoins qu’elles. Elles ont été vraiment parfaites !

Même si nous étions peu nombreux, les gens ne se sont pas tous appréciés (mais c’est normal, on est d’accord). Ce n’est pas que je vive dans le monde des bisounours mais j’aurais plus imaginé une franche poilade … Mais tout s’est bien passé et c’est ce qui compte.

Ma belle soeur s’en est super bien sortie à laisser son petit garçon de 5 mois en garde avec notre baby sitter. C’était pour la première fois que quelqu’un le gardait, quelqu’un qu’elle ne connaissait pas de surcroît !

 

A la base, il y a des mois de cela, j’avais commencé à écrire un petit texte, comme un semblant de “voeux” destinés à mon homme. Et finalement, 1 – je ne l’ai jamais fini car 2 – je me suis complètement dégonflée à le lui lire en public. Alors je vais essayer de retravailler cela et ainsi, vous allez faire connaissance avec lui !

Mon blondinet, mon Amour, mon mari est un homme qui est toujours partant pour tout ce qu’on peut lui proposer. “On va chez mes grands parents tel we ?” “Ok !” / “Mon frère est sur la région, il peut venir à la maison ?” “Ok !” / “On fait garder le petit prince et on se fait un resto ?” “Ok” ….. La liste est interminable. Seulement, il est tellement partant pour tout que parfois, ça m’effraie un peu “Aller, on fait le roller crossed à Disney !” “Ok !” …. Si on lui disait “Viens faire du base jump avec moi !” il serait capable de dire oui ! On lui dirait “Viens faire du cliff dive”, il hésiterait, mais il dirait oui, je le sais !

Mon blondinet, c’est un homme doté d’une anticipation que j’ai du mal à saisir. Genre, il est capable, alors que ma famille et moi sommes en train d’organiser le Noël 2018 (exagération bonjour 😀 ), de se réserver un hôtel le matin pour le soir même alors qu’il savait depuis des mois qu’il en aurait besoin. Et, parallèlement, il est capable de mettre la table du midi alors que je ne suis pas encore partie au travail. Allez comprendre … Moi, j’ai abandonné !!

Mon blondinet est l’homme le plus patient de la terre et même de l’univers ! Je peux être la pire des chieuses, il me demande quand même en mariage. Il est toujours là ! Il supporte (non sans mal quand même parfois je crois) mes humeurs, mon exigence et mon sale caractère ! Il reste humain et en cas de fatigue, je peux le faire exploser mais ça reste quand même exceptionnel !

Mon blondinet est multi-instrumentiste. Et dans multi-instrumentiste, il y a multi.
Il y a presque 3 ans, il me draguait avec Claire de Lune ou Love Dream au piano. Depuis ma grossesse, il n’y a plus que son crin-crin de violon !! Alors comme je le disais, dans multi-instrumentiste, il y a multi ! “Arrête un peu avec ton violon ou jte l’fous dans l’fion !!!!!!!
Ca fait longtemps que je n’ai pas entendu le son de la batterie sur un morceau ! Ca fait longtemps que je n’ai pas entendu le son de la guitare sur un morceau ! Ca fait longtemps que je n’ai pas entendu le son du piano (pour les 2 derniers, je rectifie : le Petit Prince nous crée de la musique conceptuelle en ce moment). Bien sûr, quand je parle de “crin-crin” c’est ironique. Mais j’admets que son piano me manque !

Mon blondinet est devenu au cours des 11 derniers mois un papa poule. Avant même la naissance du Petit Prince, je savais qu’il serait comme ça. Qu’est ce qu’il l’aime son garçon ! Qu’est ce qu’il s’’en occupe bien ! Je n’aurais pas pu rêver d’un meilleur père que celui qu’il est devenu ! Même pendant que j’allaitais, il se levait pour lui changer sa couche. J’ai tellement atteint une certaine fatigue que je ne me lève plus la nuit quand il a mal aux dents ou quand il a perdu doudou : c’est lui qui le fait ! Les repas du Petit Prince deviennent un moment d’onomatopée aussi bruyant qu’en Rave Party !! Entre le train, l’ascenseur, la voiture … nous avons le droit à un peu de tout. Mais ça lui fait ouvrir le bec, c’est le principal. Ce qui m’étonne à chaque fois, c’est qu’il fait ça avec un amour tellement infini que je me demande où il va le chercher. Moi, il me saoûle quand il est trop fatigué pour finir son repas : il geint à la moindre bouchée. J’ai l’impression que je perds patience en un rien de temps. Pas mon Blondinet !

Bref, mon Blondinet est un vrai gentil. Un homme bon au sens noble du terme.

Certaines choses nous rapprochent, d’autres nous opposent mais c’est peut être là la force de notre couple.

Je ne peux pas faire de promesse que je ne tiendrai pas mais j’ai la chance d’avoir un homme bon, gentil, attentionné, drôle (bon, sauf lorsqu’il a enclenché le mode Vanne Pourrie) alors faisons tout pour que notre bonheur perdure !

 

Gros bisous les Choupettes !

 

DSC_1482

  • Guides gratuits
  • Commentaires

    Laisser un commentaire